Cart

  • No product in the cart

Ode au thé

Ode au thé

Cette semaine, nous accueillons sur notre blog, Salma Haouach, consultante en storytelling & media et créatrice du magazine Le Lab. Elle nous livre la relation spéciale qu'elle noue avec le thé, et les émotions que celui-ci lui procure...Attention, frissons au rendez-vous ;)

Mon adoré, mon thé bien-aimé

Je te sens avant de te goûter,

Je t’espère avant de te boire,

Je me réjouis de te déguster

lorsque ma vie semble la mer à boire

 

J’en fais trop me direz-vous. Ce n’est que de l’eau chaude avec des petites herbes qui flottent - pour les puristes, de la flotte et un sachet qui flotte. Pourtant, avez-vous vu un moment aussi délicieusement désuet, qui passe le temps et installe un tel rituel?

Le café se boit, s’arrache, s’impose. Je l’aime aussi, point de méprise : il n’est jamais précipité mais pourtant, amène une décharge d’énergie pas toujours opportune.

 

Ma tasse de thé, elle, impose son moment. Impossible d’aller vite. Elle infuse, refroidit, se mérite. Elle s’installe et nous oblige à faire de même. Elle inspire la dégustation et l’émotion, telle celle de la madeleine qu’explorait Proust :

« Et tout d’un coup, le souvenir m’est apparu. Le goût, c’était celui du petit morceau de madeleine que le dimanche matin, à Combray, quand j’allais lui dire bonjour dans sa chambre, ma tante Léonine m’offrait après l’avoir trempé dans son infusion de thé ou de tilleul. » A la Recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, Marcel Proust (1913)

 

Ce que j’aime par dessus tout, c’est cet éloge de la lenteur qui m’oblige, moi, la survoltée de service à me poser. C’est un bout de plaisir que je prends avec moi lorsque je suis à l’antenne, chez mes clients : un grand mug, un sachet infuseur ou un filtre, un bout d’eau chaude et mon thermos, j’essaye toutes les combinaisons possibles. Tandis que je les vois se shooter au café, j’adore avoir mon petit secret parfumé dans ma tasse et de temps en temps, pendant une réunion, je rêvasse à ce parfum que je bois incognito (selon les recherches en neurosciences, nous passons plus de 30% de notre temps ...à rêver). Cela me rappelle la scène dans Alice au pays des merveilles, mon dessin animé préféré, ou dans la folie du scénario, le chapelier fou oblige à se poser et à boire ce thé dans des conditions plutôt originales.

 

Mais mon plus grand bonheur est de partager ce plaisir avec mes filles, de leur faire découvrir de nouvelles saveurs et de les entendre me dire “Maman, ce thé est trop bon!”. De préparer avec elles des infusions froides qu’elles emportent dans leur petit thermos pour l’école. Le thé vert au jasmin (Fleur royale) sucré au miel, l’infusion tropicale rafraîchie au écorces de citron vert (Empire exotique), la tisane sucrée à la cannelle (Nuit provinciale)...Plus jamais elles ne réclament ni jus de fruits ni boissons gazeuses pour leurs repas quotidiens.

 

« La sagesse de tout l’univers se trouve dans une tasse de thé » Proverbe touareg.

 

Puisse la Sagesse être avec vous.