Cart

  • No product in the cart

La cérémonie du thé au Japon, une tradition ancestrale

La cérémonie du thé au Japon, une tradition ancestrale

Il est de ces rites qui nous fascinent. Certains se perdent, d’autres restent ancrées dans la société. L’Histoire est pleine de traditions. Les Anciens les gardent tandis que les plus jeunes préfèrent innover. Mais une fois qu'ils grandissent, ces anciens jeunes s’y accrochent, les considérant comme des repères, appréciant leur stabilité rassurante.

 

Le Japon est relativement connu comme un pays de traditions. A travers cet article, j’espère vous amener à comprendre ce rite qu’est la cérémonie du thé, pour, pourquoi pas, l’essayer avec vos proches, chez vous ?

 

Au Japon, plus d’un instant, toute une cérémonie… Chah-No-Yu… Un terme qui signifie littéralement “ l’eau chaude du thé ” et désigne la cérémonie du thé en japonais. Selon les préceptes zen, la “ voie du thé ” (Chadō ou Sadō) est l’une des voies à emprunter pour accéder à la sérénité absolue. Toute une série de gestes et d’éléments à réaliser pour cette cérémonie, dont l’apprentissage peut prendre des années, voire toute une vie.

 

Contempler... Entrer dans un état de silence pour observer la beauté de la nature, les choses simples, et tout simplement... admirer. Les bouddhistes utilisent ces méthodes pour se détacher du train-train quotidien et s’élever.

 

Imaginez-vous, un invité lors d’une cérémonie du thé. Vous devriez contempler même le chemin qui amène à votre hôte. Pas de questions, pas de conversations. Purifier la bouche et les mains, purifier l’esprit. Entrer dans son fort intérieur et profiter de l’harmonie sonore du lieu.

Votre hôte vous montre ses ustensiles, souvent anciens, et les manie aussi précieusement que la prunelle de ses yeux.

 

Wa : L’harmonie, car harmonieuse est la relation entre votre hôte et vous, ce partage où chacun doit et  reçoit ; 

Kei : Le respect, car est respectueuse est votre attitude et celle de votre hôte ; 

Sei : La pureté, car en plus de purifier les instruments, le rite purifie également le cœur.

Jaku : La tranquillité, car l’atmosphère est sereine lorsque le Wa, le Kei, et le Sei sont atteints.

 

La voie du thé, le chado, permet donc d’atteindre la tranquillité absolue.


En vous souhaitant à toutes et tous d’atteindre cette tranquillité absolue, Sayônara !